Inseminación Artificial

L’insémination artificielle consiste à placer dans l’utérus de la patiente un échantillon de sperme préalablement préparé au laboratoire, en séparant les spermatozoïdes mobiles du reste des composants (un plasma, d’autres cellules).

Pour augmenter les possibilités de grossesse on procède à une stimulation hormonale douce des ovaires et on contrôle l’ovulation pour déterminer le moment optimal pour effectuer l’insémination.

Indications

  • Altérations du col de l’utérus

  • Altérations de l’ovulation.

  • Femmes sans partenaire masculin.

  • Altérations légères ou modérées dans la mobilité ou la concentration du sperme

  • Incapacité des spermatozoïdes pour traverser la glaire cervicale

  • Éjaculation rétrograde

  • Lésions de la colonne vertébrale

DÉROULEMENT DU TRAITEMENT

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de stimuler l’ovulation si la femme ovule de manière naturelle, les meilleurs taux de gestation sont obtenus en injectant des gonadotrophines sous-cutanées, pendant une période approximative de 6 à 10 jours. Des contrôles échographique sont effectués pour décider du moment le plus adéquat pour que l’ovulation se produise. Une dernière piqûre de HCG est administrée et, entre 24 et 48 heures après, l’insémination est programmée. C’est un procédé qui dure entre 1 et 2 minutes et est absolument indolore, lors duquel avec une sonde flexible et douce nous canalisons le col de l’utérus et nous déposons les spermatozoïdes les plus aptes à la fécondation. Après l’IU si le partenaire dispose de temps nous laissons la femme en repos 10-15 minutes, et dès sa sortie de la clinique elle peut continuer une activité normale, le repos n’étant pas absolument nécessaire.

L’échantillon de sperme est recueilli de la même manière que pour une analyse de sperme, et doit être à la clinique au moins 1 heure avant l’insémination, ce qui correspond au temps minimum nécessaire pour laver et préparer l’échantillon afin d’optimiser les chances.
La qualité du sperme est un facteur déterminant pour le résultat. Si à la troisième ou quatrième tentative, la grossesse n’est pas obtenue on peut considérer, selon le cas, de se tourner vers des techniques plus complexes comme la Fécondation in vitro (FIV).

TAUX DE SUCCÈS

Insémination artificielle avec sperme de donneur (en pourcentage)

Inseminación artificial con semen de donante (en porcentajes)